« BOBE »

Le Bonhomme des Besoins d’accompagnement
de la personne handicapée mentale adulte

Introduction de l’outil :

Ces dernières années, l’espérance de vie des personnes handicapées mentales est passée de 20 à plus de 70 ans pour la majorité d’entre elles.

Cet allongement de la durée de vie pose immanquablement de nouveaux problèmes médicaux, psychologiques, sociaux, pédagogiques, économiques et éthiques.
Ce prolongement de la longévité s’accompagne bien souvent de troubles induisant une certaine dépendance physique, psychique et sociale.
Cette problématique contribue à augmenter la demande médicale et nécessite la recherche de réponses les plus diversifiées.

Les conséquences de cet allongement de vie s’évaluent fréquemment sur le mode déficitaire.
Ces carences viennent s’ajouter aux atteintes de l’intégrité physique et psychique dont sont porteuses les personnes handicapées mentales.
Celles-ci peuvent alors contribuer à les aggraver.

Cependant, le vieillissement pensé uniquement comme un trouble irréversible risque d’amener chez le personnel d’encadrement un désintérêt pour la recherche de solutions adaptées à cette nouvelle étape de la vie.

Par contre, penser le vieillissement comme un processus d’évolution en âge ouvre des perspectives plus optimistes et permet de trouver des stratégies d’interventions susceptibles de répondre aux besoins d’accompagnement spécifiques de la personne vieillissante.

Conception et objectifs du « BOBE » :

Librement inspiré de l’outil « GERONTE »
Elaboré par le groupe de travail « Brux’Ainés » de Bruxelles

L’objectif premier de ce nouvel outil est de pouvoir avoir une vision globale des besoins d’accompagnement de la personne handicapée mentale adulte et des difficultés rencontrées par la personne, aujourd’hui, ici et maintenant.

« BOBE » est la visualisation rapide et synthétique, sur une silhouette humaine,
de l’expression des besoins d’accompagnement de la personne handicapée mentale, aujourd’hui.

Mais, est-ce qu’il est nécessaire de répondre à ce que nous estimons être les besoins de la personne (cf. : Convention des droits de la personne handicapée)

Il se veut avant tout un outil d’analyse à l’usage des équipes d’encadrement et, dans la  mesure du possible, de la personne handicapée mentale elle-même.

Il permet :
– une meilleure connaissance des besoins fondamentaux de la personne
– de suivre l’évolution de ses besoins d’accompagnement
– de trouver de nouvelles adaptations en fonction de ses besoins
– d’apprécier l’efficacité des stratégies d’interventions mises en place

Et ceci dans le but de mieux travailler en équipe pluridisciplinaire sur les besoins d’accompagnement de la personne, ses difficultés propres, et enfin, sur les réponses qui leur sont apportées.

Dans un deuxième temps, « BOBE » peut servir de dossier de transmission, lors de réunions d’équipe, ou encore lors de séjours de vacances, d’hospitalisation, de changement d’institution …

Il peut aussi servir de support à l’élaboration du PEI (projet éducatif individualisé)

 

Utilisation pratique du « BOBE » :

1. Pratiquement, chaque item du « BOBE » sera colorié soit en :
vert : aucun besoin d’accompagnement
orange : besoin qui demande de la vigilance
bleu : besoin constant d’accompagnement

Attention de ne colorier que la partie du corps correspondant à l’item afin de garder la silhouette du « BOBE »
Le schéma sera complété par un membre de l’équipe du centre d’hébergement et/ou du centre de jour.
De plus, pour spécifier l’aide matérielle compensatoire, on peut la noter sur la face interne du « BOBE »
Par exemple : audition bonne car compensée par un appareil auditif (en bleu)

2. Il devrait être ensuite discuté en équipe pluridisciplinaire.
Celle-ci cherchera un projet, un objectif, des adaptations, des décisions à prendre, de nouvelles orientations afin de répondre de façon optimale aux besoins spécifiques d’accompagnement de la personne.

3. Il pourra être proposé à la personne concernée, dans le respect de celle-ci.

En cas de divergence ou de désaccord avec la personne :
A l’intérieur du « BOBE », dans chaque item, un rond blanc est disponible.
Le rond sera colorié selon la perception de la personne de ses propres besoins.
Ce qui permettra de faire apparaître un désaccord éventuel entre les deux parties.
On y retrouve également les aides matérielles et humaines déjà mises en place.

4. Le point « Lieux de référence » permet d’identifier le(s) lieu(x) important(s) dans la vie de la personne (ex : loisirs, famille, logement …)

En annexe : Nous proposons une liste d’exemples concrets d’accompagnements adaptés aux besoins de la personne handicapée mentale.

Prix de l’outil : 22 € le paquet
(comprenant 10 exemplaires et un tableau d’exemples de besoins)